Est-ce que le CBD favorise la perte de poids ?

La prise de poids et l’obésité sont des problèmes de santé qui provoquent des pathologies comme les maladies cardiovasculaires, le diabète, etc. Dans le pire des cas, ces maladies peuvent entraîner la mort. Perdre du poids est une des solutions pour éviter d’arriver à ce stade ultime. Mais ce n’est pas aisé pour tout le monde. Les régimes, supposés traiter ces maladies ou encore les gélules se révèlent souvent inefficaces face à ces pathologies. En explorant d’autres pistes, les scientifiques se sont tournés vers le CBD pour vérifier s’il pouvait résoudre le problème.  La véritable question à se poser est de savoir si le CBD favorise la perte de poids ?

Le cannabidiol et la perte du poids : comment ça marche ?

Les vertus thérapeutiques du cannabidiol à la suite de diverses expériences, ont été approuvées par l’OMS qui a reconnu sa composition non nocive si l’on n’en abuse pas. Le CBD, depuis cette remarque est utilisé à plusieurs fins, comme le traitement pour l’excès de poids. Lorsqu’il est ingéré dans les proportions requises, il élimine les graisses blanches et a un effet coupe-faim. Les personnes qui en consomment ont alors plus de facilité à réguler leur poids. 

Le CBD et la faim : comment ça marche ?

À la suite d’une série d’expériences effectuées sur des rats en 2006, les scientifiques ont remarqué que le CBD coupait l’appétit. Dans l’organisme humain se trouve en réalité plusieurs systèmes physiologiques. Le système endocannabinoïde (ECS) s’occupe d’un bon nombre de fonctions physiologiques dont l’appétit. L’ECS se charge en effet de transmettre à l’hypothalamus un signal quand une personne a faim. L’hypothalamus à son tour, communique au système limbique ce signal. C’est à ce moment précis que le désir de se nourrir se fait sentir.

Le cannabidiol inhibe le fonctionnement de ce système endocannabinoïde. Il le fait, en agissant directement sur les récepteurs CB1 pour ralentir la production des hormones qui transmettent le signal à l’hypothalamus. La personne ayant pris le CBD ne sent plus la faim.

Lire aussi :  Le chanvre : une culture écologique

Le CBD détruit les cellulites

La cellulite est l’inflammation des tissus conjonctifs situés dans la peau. Elle est due à l’accumulation des graisses dans les cellules adipeuses. Les femmes sont les premières victimes de ce mal qui, certes n’est pas néfaste, mais complique la vie au quotidien. Tous les moyens mis en place pour le combattre sont souvent inefficaces. 

Grâce à ses facteurs antioxydants, le CBD intervient pour lutter contre ce mal. Lorsqu’il est ingéré, le cannabidiol attaque les aliments que nous consommons et réduit les matières grasses contenus dans les aliments. Il limite ainsi l’accumulation des matières grasses dans les tissus adipeux et les autres parties du corps. Les facteurs antioxydants contenus dans le CBD provoquent la production de collagène pour rendre la peau plus douce et empêcher son vieillissement. 

Autres avantages du CBD pour le corps

Hormis la réduction du poids, la consommation du CBD procure aussi d’autres avantages. Il permet de traiter :

  • La schizophrénie ;
  • L’épilepsie ;
  • Le stress ;
  • L’angoisse ;
  • L’insomnie ;
  • L’anxiété ;
  • La douleur ;
  • Le vieillissement de la peau ;
  • Les inflammations.

Tous ces autres traitements du CBD sont prouvés par des expériences scientifiques.

Le cannabidiol un excellent antiépileptique

Parmi les différents traitements utilisés contre l’épilepsie, le CBD apparaît comme l’un des meilleurs. L’épilepsie est en effet provoquée par une lésion cérébrale ou une tumeur au niveau du cerveau. Elle se manifeste par un dysfonctionnement instantané du cerveau accompagné de convulsions fulgurantes. 

La prise du CBD agit sur le cerveau, réduit les convulsions et la fréquence et l’amplitude des crises chez le malade. Le CBD intervient également dans le renouvellement des neurones et empêche la dégénérescence des cellules endommagées. 

Le cannabidiol utilisé comme un antioxydant

Le CBD est fortement conseillé aux personnes souffrant de stress et d’anxiété. Il est reconnu, après plusieurs études menées par les professionnels de la santé, comme étant un excellent anxiolytique. Il rend optimiste et stimule la bonne humeur, grâce à la production de la dopamine et la sérotonine qu’il provoque dans l’organisme.

Lire aussi :  Peut-on être allergique au CBD ?

Le cannabidiol utilisé comme somnifère

Pour ceux qui ont du mal à tomber dans les bras de Morphée, le CBD serait depuis des lustres un moyen d’y accéder. Des récentes expériences, il ressort que le CBD agit contre l’anxiété, le stress, les douleurs et provoque le sommeil. Le docteur Pierre Philip du CHU de Bordeaux affirme que les personnes qui souffrent de tels maux arriveraient à dormir après la prise du CBD. Pour ce dernier, le CBD aiderait les personnes qui ont du mal à dormir.

Le cannabidiol utilisé comme anti-inflammatoire et antidouleur

Le CBD interagit avec l’organisme humain grâce à ses récepteurs qui se retrouvent dans le cerveau humain. Il s’agit des récepteurs CB1 et CB2 qui contrôlent respectivement le système nerveux et la réponse à la douleur. En agissant sur ces récepteurs, le CBD réduit les sensations de douleurs, voire les élimine. Il est, de ce fait, un antidouleur et possède aussi des propriétés anti-inflammatoires.

Comment consommer du CBD pour la perte de poids ?

Le CBD étant une molécule contenue dans la feuille de chanvre, sa consommation n’est pas directe. Il est extrait du cannabis par divers procédés pour être ensuite transformé sous plusieurs formes :

  • L’huile de CBD : elle est souvent extraite au CO2 et se consomme par voie sublinguale ;
  • L’e-liquide CBD : comme son nom l’indique, l’e-liquide CBD est utilisé avec les cigarettes électroniques, comme les cigarettes pré-remplis Puffs ;
  • Les cosmétiques à base de chanvre CBD : pour traiter la peau, plusieurs produits cosmétiques comme les crèmes sont faits à base de CBD ;
  • Les cristaux CBD : encore appelés terpsolators, les cristaux sont extraits directement de la plante de chanvre ;
  • Les résines CBD : aussi appelées « shit », les résines CBD se prennent par vaporisation ou par voie orale ;
  • Les tisanes et infusions : ce sont des infusions de CBD ;
  • Les capsules CBD : les capsules CBD sont des gélules qui se prennent par voie orale ;
  • Les « foods » CBD : ce sont des sortes de bonbons ou même des chewing-gums au CBD.
Lire aussi :  Comment ouvrir une franchise CBD en France ?

Tous ces produits dérivés du CBD n’ont aucun effet indésirable sur l’organisme.

Les différents types de CBD

Selon la partie du chanvre utilisée et le taux de THC, les types de CBD varient. Il existe trois types de CBD que sont :

  • Les isolats de CBD : les isolats de CBD sont obtenus par extraction au CO2 et contiennent un seul élément isolé du chanvre. Ce sont des produits CBD purs, car après l’extraction ils sont purifiés de tous les autres éléments du chanvre ;
  • Le CBD à large spectre : il s’obtient à partir de l’huile issue de feuilles, fleurs, racines et tiges de chanvre. Le CBD à large spectre est exempt de toute trace de THC et a néanmoins un taux élevé de cannabinoïdes. Il est le préféré des personnes qui veulent bénéficier des effets du CBD et qui ne peuvent prendre du THC ;
  • Le CBD à spectre complet : il est composé de l’intégralité du chanvre et s’obtient de la même manière que le CBD à large spectre. Le CBD à spectre complet est plus utilisé dans les produits pharmaceutiques et à un taux de THC inférieur à 0,3%.

Le cannabidiol autrefois rejeté est utilisé à cause de ces nombreuses vertus. Outre le rôle qu’il joue dans la perte du poids, il réduit la douleur et élimine le stress. Bien qu’il soit bénéfique, sa consommation doit être modérée et de préférence sur prescription médicale.

Laisser un commentaire