Le chanvre : une culture écologique

Si le chanvre est bien souvent réduit aux produits issus du cannabis, sa culture est pourtant écologique.

Zoom sur tous ses avantages.

La culture du chanvre

La culture du chanvre présente de nombreux avantages écologiques. En effet, la plante ne demande que très peu d’eau et elle n’a besoin d’aucun pesticide tout au long de sa culture. Le chanvre peut ainsi être planté dans des terres pauvres et il s’adapte sans mal à l’assolement triennal (la rotation de culture chaque année). Le chanvre améliore ainsi la biodiversité des sols d’autant qu’il est capable d’absorber de grandes quantités de CO2.

Durant sa production, il est ainsi capable de préserver l’environnement. De plus, sa culture est à cycle court puisque la plante de chanvre arrive à maturité dès 100 jours. Une fois cultivé, la paille et les graines de chanvre sont intéressantes économiquement pour les agriculteurs. Le chanvre contient deux parties :

  • L’écorce contient la fibre et permet de fabriquer la laine de chanvre. Elle représente 30 à 35 % du volume de la paille.
  • L’intérieur de la tige s’appelle la chènevotte. Elle représente 65 à 70 % du volume de la paille.

La France est le premier pays producteur de chanvre. Grâce à sa production éthique et durable, le chanvre est de plus en plus cultivé en Europe et ailleurs dans le monde. Outre les produits réalisés à partir de cannabis, le chanvre est destiné à de nombreux usages d’avenir puisqu’il est écologique.

Le chanvre comme isolant

Le chanvre est utilisé comme isolant. Ses fibres naturelles végétales sont issues de la chènevotte, la partie fibreuse du chanvre. Les fibres sont transformées en laine qui peut être en vrac, en rouleaux ou en panneaux. La laine de chanvre peut contenir du polyester pour la rendre souple. Elle peut aussi être composée de fibre de coton, de jute ou de lin.

Lire aussi :  Peut-on être allergique au CBD ?

Le chanvre présente l’avantage d’être une isolation thermique et acoustique. Il est ainsi idéal pour une maison écologique, aussi bien pour les murs que les toitures et les planchers. Si la laine de chanvre est en vrac, il est conseillé de l’utiliser pour les parties horizontales de la maison, car elle peut se tasser avec le temps. Comme pour toutes les fibres naturelles végétales, la laine de chanvre est très sensible au feu. Un traitement ignifuge est ainsi conseillé. Certains entrepreneurs se sont spécialisés dans l’isolation à partir du chanvre. C’est notamment le cas de Biofib qui propose des produits 100 % français.

Le chanvre comme textile

Le chanvre s’impose dans l’industrie textile comme étant une matière éco-responsable grâce à ses nombreux avantages. En effet, son besoin en eau est 7 fois moins important que le coton. De plus, ce matériau est très résistant, il peut donc être conservé sur le long terme. Il convient aux peaux sensibles grâce à ses propriétés hypoallergéniques. De plus, la fibre de chanvre est thermorégulatrice et protège des UV. Cela signifie que les vêtements en chanvre vous tiennent chaud en hiver, mais ils sont assez respirants durant l’été. Toutefois, à cause de son procédé de fabrication, son prix peut rapidement être élevé.

Laisser un commentaire